BILLETS EN VENTE SUR FRANCE BILLET ET TICKETMASTER 

DAANDE LENOL – HARISSA MUSIC

présentent

Les 35 ans de Daande Lenol

 BAABA MAAL au Zénith-Paris

Infos sur Facebook HARISSA Music >

Participer à l’event ici !

Au Sénégal, avec et sans son groupe le Daande Lenol, Baaba Maal a sorti 10 albums, à commencer par « Wango » en 1988. Au début des années 1990, Baaba Maal avait atteint le sommet avec des styles variés, l’utilisation magistrale de matériels originaux dans un jeu de sons savamment orchestrés. Les résultats étaient la production de « Baayo », « Lam Toro », et « Firin ‘ Fouta », suivie en 1998 par la réalisation de deux albums, « Soul Nomad » et une reprise de « Djam Leeli », album acoustique, qu’il a enregistré avec son fidèle collaborateur, le grand guitariste Mansour Seck. Au cours de la dernière décennie, il a produit l’album aux tons traditionnels « Missing You », et un autre plus expérimental « télévision ». En 2016 il revient avec son 11ème album « The Traveller » produit par Johan Hugo de The Very Best, on retrouve sur ce disque Winston Marshall, de Mumford & Sons. Cet album est un mélange de racines africaines et d’influences électroniques plus contemporaines. Et en 2018 il prête sa voix pour le film « Black Panther ». Dans son pays le Sénégal, Baaba Maal est issu d’une famille aux origines modestes. Mais Baaba a appris et a voyagé. Il chante et parle aujourd’hui d’égalité, d’harmonie et de paix. Il est né à Podor, une ville avec une population de 6000 habitants, située sur les rives du fleuve Sénégal qui sépare son pays de la Mauritanie. (En 2006, de retour dans sa ville natale, Baaba Maal a créé les Blues du Fleuve, festival désormais annuel de trois jours à Podor). La famille de Baaba est Hal Pulaar, connu dans le monde anglophone comme les Peuls. Son père était cultivateur, mais avait aussi l’honneur et la responsabilité en tant que muezzin, d’appeler les fidèles à la mosquée. La mère de Baaba était une musicienne qui chantait et écrivait ses propres chansons. Elle a initié son fils dans les formes musicales de la région et a encouragé le jeune Baaba à favoriser les paroles réfléchies et intelligentes.